Jardiner en mars

Le mois de mars est celui qui annonce la fin de l’hiver et bientôt le printemps. Les tâches de jardinage commencent à se multiplier particulièrement pendant cette saison. Plantation de la pelouse, préparation des semis, entretien du jardin sont autant de travaux à réaliser pendant ce mois. Voici comment jardiner en mars !. Pour savoir tout ce qu’il y a faire au jardin en hiver, suivez ce lien.

Nettoyage du jardin en mars

Tout jardinage en mars commence par un nettoyage et un entretien minutieux du jardin. C’est le mois de la maintenance. En effet, c’est à cette période que débutent les travaux dédiés au nettoyage et à la réhabilitation du sol pour les semences. Ainsi, les conditions sont réunies pour accueillir le printemps de la meilleure façon possible. Vous profitez aussi d’une maison au jardin plein de fleurs et de couleurs.

Pour cela, il faudrait retirer les bâches pour plantation mises en place pendant l’hiver. Nettoyez le sol en vous débarrassant des feuilles sèches et des branches abîmées. Enfin, vous devez enlever toutes les mauvaises herbes qui pourraient nuire aux fleurs du jardin.

Fertilisation du sol

Après le défrichage du jardin, il est temps de le fertiliser. C’est un processus très important, aussi bien en saison printanière qu’en été pour une floraison parfaite. Mars est aussi le mois idéal pour permettre à la pelouse de retrouver tout son éclat.

Il existe trois éléments essentiels pour permettre à vos plantes de se développer de la meilleure façon :

  • l’azote : important pour la croissance ;
  • le phosphore : essentiel pour la floraison ;
  • le potassium : qui est utile pour la régénération des feuilles et pour l’absorption des nutriments.

Pour fertiliser le sol, épandez-y de l’engrais organique en entretenant le substrat. Les plantes peuvent alors s’enraciner dans la terre. Les substances organiques sont extrêmement importantes, car elles nourrissent le sol et améliorent sa composition et sa structure.

Comme alternative aux engrais organiques, vous pouvez utiliser des engrais artificiels à libération lente. Cependant, soyez prudent. Si vous optez pour ce type d’engrais, il faudrait suivre scrupuleusement le dosage indiqué afin de ne pas endommager la flore. Enfin, arrosez bien le sol pour répartir uniformément les nutriments. Cela permet aux racines des plantes de les absorber progressivement. N’oubliez pas de fertiliser aussi la pelouse. Aérez et scarifiez-la. C’est la période idéale pour le faire.

Apprêter les semis et planter des bulbes

Après la fertilisation, vous pouvez prévoir les semis. En cette période, il est possible de commencer à semer déjà certaines plantes aussi bien dans le sol que dans les pots. Par exemple, vous pouvez mettre en terre un pourpier, des coquelicots, des mufliers, des bleuets et des œillets.

Une autre activité de jardinage très importante en mars est la plantation de certains types de bulbes. La première chose à faire est de mettre à l’abri les bulbes à floraison estivale (glaïeuls, dahlias et bégonias). Ils sont très sensibles au froid. Il est donc essentiel de les planter dans la période allant de fin mars à fin mai, en profitant d’un climat plus doux.

Quant aux bulbes à floraison printanière, il est encore temps d’en planter. N’optez pas seulement pour les fleurs. Le mois de mars est le moment idéal pour la plantation de nombreux végétaux tels que des arbustes, des arbres fruitiers et aussi divers rosiers.