Jardiner en septembre

En matière de jardinage, chaque mois de l’année correspond à une saison durant laquelle il faut faire certains travaux dans un jardin. Dans ce cas, si vous êtes propriétaire d’un jardin, vous vous demandez sûrement ce que vous devez faire durant le mois de septembre. C’est la fin de l’été, les enfants retrouvent les bancs de l’école et pour votre potager, c’est aussi la rentrée ! Vous aurez peut-être plus de temps pour votre maraîchage, vos cultures ont besoins de vous pendant le 9ème mois de l’année. Découvrez dans cet article les travaux à faire dans un jardin de permaculture en septembre ! Pour savoir tout ce qu’il y a faire au jardin en été, suivez ce lien.

Faites des semis et plantations

Le mois de septembre est la dernière période où vous pouvez faire des semis avant l’hiver. Que ce soit des semis sous abris ou à l’extérieur, ils sont tous les bienvenus. Alors, c’est le moment pour vous de mettre en terre de nombreuses plantes. Vous avez par exemple les choux.  Il existe plusieurs variétés de cette légume. Prisez donc celles qui résistent au froid pour avoir plus de tranquillité en hiver. 

Utilisez les engrais verts, ils vous permettront de produire de la biomasse et rendre le sol plus riche. Pour le faire, privilégiez les parcelles que vous n’utilisez pas en hiver. Voici les autres légumes que vous pouvez planter : 

  • les porreaux,
  • la laitue,
  • l’oignon.

En plus de toutes ces légumes, vous pouvez aussi faire la plantation des petits arbres fruitiers. En effet, cette période est adaptée à la plantation des petits fruitiers tels que les fraisiers, les framboisiers, les groseilliers et les cassissiers.

Procédez à vos récoltes

Pendant ce mois de l’année, les fruits et légumes offrent un bon rendement. Alors, en temps normal, vous devez continuer à récolter ce que vous avez produit en août. Toujours dans le mois de septembre, vous récolterez quelques légumes que vous aurez produits durant ce même mois. Mais si votre production a eu des perturbations, il peut en être autrement. Alors dans ce cas, la récolte sera pour début octobre.

D’autres produits très importants que vous ne devez pas oublier de récolter sont les graines des fleurs et plantes. Cette récolte est d’une importance capitale, car en récoltant vos propres semences, vous pouvez faire une sélection variétale. Elle vous permettra à la longue de produire des plantes mieux adaptées à votre mode de culture et à votre milieu.

C’est l’une des techniques les plus utilisées en permaculture. Cependant, faites attention pendant la récolte des graines pour ne pas les endommager.

Préparez votre terrain de culture

La préparation d’une surface de culture est une étape importante pour se lancer dans de prochaines cultures. Dans un jardin potager en permaculture, il doit être fait en avance. Comme vous évitez l’utilisation des produits toxiques pour l’environnement et vous préférez le bio, vous devez faire preuve de patience. Votre terrain prendra du temps avant de s’améliorer.

Ainsi, cette période est pour vous le moment d’employer vos techniques pour la préparation du sol. Débarrassez le terrain de ses éléments encombrants et gardez ceux utiles. Pour avoir un sol durable et riche, adoptez les bonnes habitudes et n’essayez pas de sauter les étapes. Faites très attention et n’oubliez pas qu’un mauvais geste peut mettre à l’eau un travail dont les résultats étaient prêts à sortir. Pour éviter de vous tromper sur les pratiques à adopter dans l’entretien de vos sols, informez-vous au maximum.