Jardiner pour avoir des légumes sains

Pourquoi jardiner, qu’est-ce que ça nous apporte ? La bonne santé dépend de ce que vous consommez. Ainsi, il est important de contrôler tout ce qui rentre dans votre bouche. Un moyen simple pour le faire est d’installer votre propre potager. Cela vous permettra d’avoir des légumes de qualité et goûteux. Découvrez ici comment cultiver ses légumes pour être certain d’en avoir des sains.

Apporter les nutriments au sol

Le développement de toute culture dépend du sol sur lequel elle est installée. Ainsi, pour assurer une bonne production, vous devez préparer le sol sur lequel vous voulez faire le jardinage. Cela consiste à apporter des engrais verts à ce dernier.

Il faut aussi le protéger du lessivage et d’un soleil trop violent, sans quoi, les micro-organismes qui participent à la décomposition de la matière organique seront tués. Un sol naturellement riche n’a pas besoin d’engrais chimique pour assurer la survie des espèces végétales.

Bien sélectionner les légumes à planter

À chaque sol et à chaque zone correspondent des espèces végétales données. Ainsi, si vous arrivez à identifier les légumes qui peuvent se développer facilement dans votre environnement, vous aurez réussi à près de 50 % votre production.

En effet, les espèces végétales d’une zone s’adaptent facilement aux conditions difficiles de celle-ci. Elles résistent mieux aux maladies et affrontent bien les ravageurs. Ainsi, vous n’aurez plus à utiliser des pesticides ou les insecticides dans votre production.

De cette manière, vous aurez un jardin bio et des légumes sains. De plus, si vous réussissez le choix des légumes à planter, vous n’aurez pas besoin de faire de grands entretiens pour avoir une bonne production.

Pratiquer une association culturale

L’association de culture est une technique culturale qui consiste à mettre en place plusieurs espèces végétales sur une même surface. Elle a pour but d’avoir plus de légumes et diversifier votre alimentation. Sur le plan technique, une telle pratique permet de lutter contre les ravageurs et de résister au mieux aux attaques parasitaires. Quand les plantes sont en symbiose, qu’elles s’aident mutuellement, on appelle cela le compagnonnage.

En effet, il y a des plantes qui ont des potentialités répulsives sur les ravageurs. Lorsqu’elles sont en contact avec les ravageurs, ces plantes peuvent provoquer leur mort, soit par leur odeur ou encore par leur goût. Ainsi les ravageurs des plantes ne s’aventurent pas sur les espaces sur lesquels les espèces répulsives sont installées. Cela permet de contrôler l’utilisation des produits chimiques et d’avoir une production naturelle.

Pratiquer les rotations de cultures

La rotation de culture consiste à varier les cultures d’une saison à une autre. Ainsi, si vous mettez un légume cette saison, vous allez mettre un autre la saison suivante. Cela protège le sol contre l’infertilité.

En effet, il y a des espèces végétales qui ont besoin de beaucoup de nutriments pour bien croître. Ces dernières épuisent le sol quand elles sont installées. Ainsi, en les cultivant tout le temps, vous allez rendre le sol stérile avec le temps.

Par contre, il y a d’autres qui n’ont pas besoin de grande chose pour croître. Au contraire ce sont elles qui apportent des éléments nutritifs au sol. Il s’agit généralement des légumineuses qui captent l’azote de l’atmosphère et qui le rejette dans le sol. Ainsi en faisant une rotation, le sol gardera toujours sa fertilité et vous aurez de bonnes productions.

La production biologique est aussi bien bénéfique pour les êtres humains que pour l’environnement. Elle permet de manger sain tout en protégeant la nature.