Les légumes à associer – les cucurbitacées

Dans l’univers végétal, il existe plusieurs familles de plantes. Parmi celles-ci, figurent les cucurbitacées qui appartiennent à l’ordre des cucurbitales. Cette famille de végétaux comprend plusieurs espèces qui sont généralement des plantes à port grimpant, cultivées pour leurs fruits et leurs graines souvent comestibles. Souhaitez-vous en savoir davantage sur les cucurbitacées, notamment comment les cultiver et s’il est possible de procéder à leur compagnonnage ? Voici des éléments de réponse à ces questions. Si vous souhaitez en savoir plus sur le compagnonnage et les bonnes associations de légumes et plantes au jardin, allez sur ce guide !

Les cucurbitacées : ce qu’il faut savoir

Les cucurbitacées sont une famille de plantes dicotylédones. Il s’agit des végétaux issus de la germination d’une graine.

Les caractéristiques des cucurbitacées

Les cucurbitacées sont des plantes à longues tiges rampantes ou grimpantes. Elles sont monoïques et plusieurs de leurs espèces produisent des fruits bien charnus. Avec leurs tiges munies de vrille, il s’agit des plantes gélives (très sensibles au gel). Cette famille de plantes comprend environ 800 espèces classées en 130 genres. Leurs fruits appelées les péponides sont souvent des baies modifiées. Entre autres variétés de cucurbitacées, il y a les courgettes, les pastèques, les portions, les courges, etc.

L’utilisation des cucurbitacées

Il s’agit des végétaux essentiellement destinés à la consommation. Ils disposent de plusieurs nutriments très bénéfiques pour la santé. En effet, ces plantes sont riches en vitamines, en acides aminés, en glucides, en protéines et en fibres. Grâce à tous ces nutriments, les cucurbitacées ont des qualités médicinales telles que :

  • laxatives ;
  • dépuratives ;
  • diurétiques ;
  • et émollientes.

Leur graines servent également de vermifuge et de sédatif.

La culture des cucurbitacées

Les cucurbitacées sont des plantes originaires des zones tropicales et subtropicales qui préfèrent les climats tempérés chauds. Leur culture nécessite beaucoup d’espace, une terre bien riche et beaucoup de soleil afin de donner beaucoup de fruits. Pour cultiver les cucurbitacées, il faut commencer par semer vos graines. Ainsi, en fin avril ou début mai, vous mettez une à deux graines par godet. Vous allez obtenir, au bout de trois semaines à un mois, des petits plants que vous pouvez planter. Pour la plantation, pensez à espacer vos pieds de plants de cucurbitacées les uns des autres d’au moins 1.5 m. Il est important de faire cette opération pendant les saisons chaudes car elles ont besoin de chaleur pour croître de façon optimale.

Il faut noter que vous devez veillez à protéger vos plantes des escargots et les limaces qui souvent empêchent leur croissance.

Peut-on faire le compagnonnage des cucurbitacées entre elles et entre autres familles ?

Le compagnonnage est une technique qui consiste à cultiver plusieurs espèces de plantes sur un même terrain ou dans un même champ. Pour réussir le compagnonnage, il faut savoir associer les plantes afin d’éviter l’appauvrissement du sol.

Il est bien possible de cultiver les cucurbitacées entre elles, dans le même champ. Cependant, il est nécessaire de nourrir sérieusement la terre qui doit recevoir cette culture. En effet, étant des plantes issues de la même famille, cette culture risque d’appauvrir la terre car les différentes variétés cultivées ont les mêmes besoins en nutriments. Ils peuvent également attirés des maladies.

Par ailleurs, cultiver les cucurbitacées, accompagnées d’autres familles de plantes est faisable. Il suffit juste de respecter certaines règles afin de jouir des avantages de ce compagnonnage. Les légumes favorables à une association avec les cucurbitacées sont, entre autres, les aulx, les oignons, les ciboulettes, etc. Il y a aussi les haricots à rame, lesquels peuvent constituer une bonne source d’azote. Notez que le compagnonnage permet parfois de protéger votre culture.